Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 14:56

Les choses sont maintenant claires pour les FF qui pensaient rester à la GLNF avec l’ULRF.

En réalité, il n’y a pas une mais, plusieurs, ULRF. Car rien ne va plus entre les tendances qui la composent.
Après les courants J. M., les NI…NI, les quatorze GMP, les A. J. , les FMR et ses Myosotis, qui tous, derrière une façade d’unité, ont développé des tactiques différentes et des projets obédientiels différents, c’est au tour des Juridictions des Rites (essentiellement le REAA), de faire connaître son projet.

Le plan est déjà arrêté :

La composante Union des Juridictions de Rites, faute de pouvoir imposer sa stratégie  à l’ULRF, fait bande à part, en proposant à ses loges de Rite, de créer quatre obédiences rassemblées en une Grande Loge à Présidence tournante.

Une obédience REAA, une RER, une RF et une dernière, pour Émulation, Standard d’Écosse et York.

Ainsi la réunion de l’ULRF de Montpellier du vendredi 17 décembre qui se tenait dans l’amphithéâtre d’un grand hôtel, réunissait sur l’estrade, un ancien AGMP suspendu (REAA), un ancien TRF du SCPLF radié de la GLNF réfugié à Londres, un représentant du RF et un membre du CA de l’ULRF.

100 FF environ étaient présents (représentant 26 Loges de Septimanie sur les 90 de la province, coachées par le SCPLF et une Loge dissidente, soit quatre membres par Loge) 

Ce qui fut dit :

Stifani ne partira pas, la justice ne réglera rien: on fait une croix sur la GLNF. 

L’ULRF tendance juridictions va créer immédiatement 4 obédiences.

Il s’agirait pour chaque Juridiction (REAA, RER, RF, Union des rites Émulation, Standard d’Écosse et York) de regrouper des loges autonomes, dans une obédience par rite avec statut de Loges indépendantes (sic, car en fait, administrativement autonomes, mais maçonniquement soumise à l’autorité spirituelle détenue par le rite) puis, réunion des 4 obédiences, en une Grande Loge avec un GM tournant.

Pas de GL provinciale (vu le nombre espéré) : seulement des délégués des Loges.

Il faut se décider avant le 7 janvier (réunion en Province). Ceux qui ne le feraient pas risqueraient (sic) de ne plus être acceptés ensuite.

Réunion à Paris le 28/01/2012

Les juridictions seront souchées sur chaque obédience de leur Rite de Loges bleues.

Selon l’un des présentateurs, il y a deux régularités : celle de la règle en 12 points et une dite « génétique » (c’est nouveau, ça vient de sortir) liée à la reconnaissance de Grandes loges reconnues.

Il faut (c’est le deal avec ces dernières) 800 loges + 1 pour avoir la reconnaissance de 3 ou 4 Grandes Loges européennes reconnues,.
La reconnaissance de la GLUA viendra peut-être plus tard. 

Ainsi, après les discours rassembleurs et angéliques proclamant le désir de sauvegarde de la GLNF, se profile à l’horizon du printemps 2012 la rupture totale avec la GLNF et la création d’une obédience pour chacune des juridictions, et d’une GLNF bis, pour les autres, comme nous l’avions déjà annoncé depuis des mois.

Pourquoi n’ont-ils pas dit plus tôt ce qu’ils allaient faire ? Élémentaire mon cher Watson !

Il fallait laisser les FF se désespérer, voire les pousser à la rupture (ce dont s’est acquitté l’ULRF, avec zèle et persévérance), pour espérer rafler le jack pot. Ce, sur quoi, ils s’illusionnent beaucoup !

Mais les juridictions et notamment le SCPLF, ont-elles le choix ? Pour les juridictions il y a urgence de créer une obédience comme « souche » pour leur activité, d’où un projet bâclé et sans avenir.

Certes ils auraient pu rester alliés dans l’ULRF de toutes les composantes, mais alors, c’eut été la fin de leur domination privilégiée sur les loges bleues qu’ils ont toujours considérées comme leur possession morale !
Depuis longtemps nous vous disions que la volonté de domination hiérarchique des rites était au moins aussi prégnante que celle de la GLNF actuelle.

Ici nous avons la preuve d’une volonté des hauts gradés de conserver un pouvoir hégémonique sur les loges bleues.

Et la Maçonnerie de Tradition Initiatique dans tout ça ? Il est vrai que pour les juridictions des hauts grades, la Tradition maçonnique ? C’est eux !

Hé bien non, la tradition de la maçonnerie régulière, ne laisse pas les hauts grades s’emparer des loges bleues ! Car dans ce cas c’est de l’Écossisme, pas de la maçonnerie traditionnelle.

FF de la Maçonnerie traditionnelle des loges souveraines dans la GLNF retrouvée, tenez bon. Les masques sont enfin tombés.... et nos rêves ? Envolés !

 

Myosotis de Septimanie

 Fm voie de libération

Partager cet article

Repost 0
Published by Myosotis de Septimanie
commenter cet article

commentaires

Le cistercien 02/01/2012 20:27

FF


Les masques tombent??? !!!!Et alors? Q"uest ce que cela veut dire?

Je suis assez d'accord avec cette idée de l'ULRF de faire 4 obédiences reunies en UNE régulière et reconnue (Comme en Allemagne ,je crois)
Où est le problème?

On fait quoi ? On continue avec notre GLNF???

Mais elle est morte! On la débaptisera . Ou on appellerait cette nouvelle réunion des quatre la nouvelle "GLNF" Ce qui compte mes FF c'est que l'ancienne GLNF disparaisse telle qu'on la connaît
actuellement.

Frat (C'est mon opinion ) Le Cistercien

Raminagrobis 02/01/2012 21:17



Tu n'as pas compris ou est-ce que tu fais semblant ?
Des obédiences au service des hauts grades et surtout des hauts gradés ? Pourquoi pas ?
Au service de la maçonnerie initiatique traditionnelle, ça c'est une toute autre question car n'en déplaise aux hauts grades, ce n'est pas la même chose.
Par ailleurs le discours de l'ULRF, de son comité de coordination et tous les discours officiels de recrutement de l'ULRF sont aux antipodes de celui de l'ULRF tendance, juridictions des
rites.
Et ça, ce n'est pas correct.



Fernand Naudin 20/12/2011 10:52

BAF, Sacree pastaga surement indigeste...c'est plus les ecuries, c'est carrement la fosse, d'ailleurs je suis comme elle sceptique quand a la suite des evenements... Bises aux F. que j'aime rien
pour les autres... Fernand Naudin

Un Niçois 20/12/2011 04:58

Mes B.A.F.,
Vous n'êtes pas d'accord avec le projet de l'ULRF. Soit. Et c'est tout à fait respectable. Cependant vous appartenez comme eux à l'opposition à F.S.
Dés lors pourquoi ne pas cesser ces attaques réciproques qui ne font en vérité que diviser cette opposition. Je m'empresse d'ajouter que cette demande s'adresse également aux responsables de l'ULRF
et que ce commentaire sera posté sur le blog LML. Il me paraît insensé que, les uns les autres, vous ne puissiez vous entendre sur un "cessez le feu". Regroupez vous avec les blogs qui partagent
vos propositions pour proposer une autre issue. Ce sont les FF. qui choisiront in fine. Car n'oublions pas que tout ce qui nous divise réjouis et renforce l'usurpateur de Pisan et que je sache ce
n'est pas le but recherché. Non?
Fraternellement.

Myosotis de Septimanie 20/12/2011 15:33



Mon Frère, comme tu le dis nous sommes dans l’opposition comme nos FF de l’ULRF, mais nous faisons partie de ceuxn, tout
comme nos FF du Mont Gargan, qui n’ont pas changé un iota à leur analyse sur la crise et ses solutions au gré du vent par simple opportunisme, et nos analyses ont été avérées par les faits.
Mais, nous n’avons pas fait qu’analyser. Nous en avons tiré les conséquences : pour garantir le retour à la Tradition initiatique, à la Souveraineté de nos Loges avec une obédience
représentative, la solution que nous proposons a été des plus simples : rétablir la GLNF d’avant 97 jamais dissoute.


On pourra nous opposer que nous sommes minoritaires. Mais la loi du nombre ne veut pas dire celle de la pertinence, ni
de la justesse de bue. D’ailleurs sommes-nous vraiment minoritaires ? Que pense la majorité silencieuses de nos FF attachés à la GLNF ?  Pourquoi vouloir créer 4 obédiences, alors que l’obédience de la GLNF rétablie existe déjà ? Celle de notre GLNF ante 97 me convient parfaitement, comme
elle convenait à l’immense majorité de nos FF.


Pour nos FF du REAA qui aujourd’hui ne veulent plus de la GLNF, y compris celle de nos Pères fondateurs que nlous avons
relevée, contrairement à ce qu’ils clamaient urbi et orbi hier, pourquoi ne rejoignent-ils pas la GLDF qui est régulière, qui est mono-rite et qui a aussi son Suprême Conseil ?  Serait-ce parce que ces FF seraient moins purs ou parce que les postes sont déjà pris ?


Tu vois, mon Frère, il ne suffit pas de s’unir, mais savoir pourquoi et avec qui. Fraternellement à toi.
Paracelse