Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 21:13

Partager cet article

Repost 0
Published by Myosotis de Septimanie
commenter cet article

commentaires

Mnésis 22/10/2011 18:31


Comment ne pas penser à ce que fut ma démarche initiale qui me conduisit à frapper à la porte du Temple,
comment ne pas penser à toi, Raminagrobis, lorsque sont tombés sous mes yeux ces mots de N.C.DES ETANGS qui furent publiés en 1848 sous le titre "Œuvre Maçonniques" :

« Mais la Maçonn.*. aussi, monsieur, pourrait bien avoir ses imperfections, comme toutes les institutions humaines ; et même, il faut vous l'avouer, on pourrait dire qu'il existe deux sortes de
Maçonn.-., l'une décriée et avilie, dont le vulgaire s'est emparé et qu'il gouverne à sa manière, c'est-à-dire sans ordre, sans science et sans raison, et l'autre réservée aux hommes forts,
intelligents, laborieux, qui sentent qu'avec l'étude et le courage on peut faire de l'homme quelque chose d'élevé qui se tienne hors de l'influence fatale du vice et du mensonge dont la société est
infectée.
C'est dans cette dernière Maçonn.-. sans doute, monsieur, que vous désirez entrer?
Consentez-vous que nous examinions si vous possédez les qualités qui peuvent vous mériter cette faveur?
En ce cas, nous allons bientôt connaître ce que vous pensez, et par conséquent ce que vous valez. »

Bises très fraternelles à toi et à notre Frère Paracelse
Mnésis


Raminagrobis 23/10/2011 15:36



Cette maçonnerie a toujours existé. Puisse ses membres la vivre en partage, même isolés, même perdus dans un océan de fatuité confite.
Fraternellement



Cheval de feu 22/10/2011 12:03


Les obédiences, FS, les "Louis" XV, XIV, XII, XII ou XI, FMR, ULR, ULRFet tous ces rassembleurs affidés ou ex affidés ne jurant que par la reconnaissance des anglais ne peuvent que conduire la
Franc-Maçonnerie sur le déclin, voir à sa perte.
La renaissance de la vraie Franc-Maçonnerie passe par la création des Respectables Loges Libres et Souveraines dirigées par des Vénérables Maîtres et des Officiers compétents et responsables. Peut
importe que ces Loges soient reconnues ou non par la GLUA, les anglais ont créé la première obédience mais ils n'ont pas inventé la franc-maçonnerie, on peut se passer d'eux, comme des titres
pompeux de GM, GMP, TRF, RF, qui servent aux incompétents pour nourrir leur égo, se faire voir.
Cheval de Feu


Paracelse 22/10/2011 17:24



Mon Frère Cheval de Feu Agité dans la Prairie, tu vas, par ce message, mettre en flammes notre Myosotis de Septimanie!!! Comment oses-tu jeter l'anathème sur la magnifique,
l'indispensable, l'incroyable et inimitable GLUA ??? Que serions-nous sans Elle ? Et tu oses enfoncer le clou! Redonner à nos loges leur Souveraineté et Liberté ? Va-t-en, Shatan ! Et
comment peux-tu oser envisager de supprimer tant de titres: TRGM, TRGMP, TRF, RF, reconnaissances ô combien méritées par tous ces Frères exemplaires qui viennent nous porter la parole perdue
et tels des Bouddah Lumineux, voient leurs regards se perdre vers l'Occident... Comment peux-tu envisager de penser que les FF puissent être égaux entre eux ? Mon Frère, tu viens d'atteindre le
blasphème suprême. Notre Très Illustrissime, le Très haut et Grand Guide Suprême, Lumière des Lumières et Grand Entonnoir, François Stifani, avec l'aide en Septimanie de son Très Grand
Luminaire, Plume d'Or et d'Airain dans le Culte, François-Xavier d'Estève de Bosch et d'Equerre, va bouter hors de la GLNF tous les mécréants comme toi. Je ne pourrai plus à l'avenir tolérer de
tels messages. Et vive la Reine d'angleterre avec ses beaux chapeaux et le Duc de Kent, sans lesquels la Maçonnerie de Tradition ne serait point.



Python 357 21/10/2011 16:51


Dans cette guerre sans fin, chacun défend son bout de gras, son pré-carré, sa juridiction, ses honneurs, son pouvoir. En fait il y a deux combats : un profane et un sacré qui sont incompatibles.
Quand comprendrez-vous enfin qu’il y a la maçonnerie d’un côté et de l’autre ceux qui se disent maçons et qui utilisent la maçonnerie à d’autres fins ? Même les juridictions qui ont en charge le
respect des rites n’y échappent pas, car il y a des hauts responsables qui sont chacun autant de roitelets qu’il y en a à la glnf. Si la majorité des frères de la glnf étaient des maçons, ça se
saurait, ils auraient étudié ce que vous dites et vous n’en seriez pas là, à parler à des moulins à vent. Votre approche, technique et un peu rentre-dedans est sympa, mais votre vision trop
angélique n’a aucune chance d’être soutenue face aux commensaux du marigot qui vous ignorent et font tout pour vous reléguer dans le camp des doux rêveurs. Ils vous diront que vous êtes des
jusqu’au-boutistes et que vous n’acceptez pas la négociation. L’ULRF défend les mêmes intérêts que FS défend : chacun veut sa part du magot et ils se foutent de la souveraineté des loges et vous ?
vous êtes les gogos. Votre solution ne peut convenir qu’à des maçons qui veulent maçonner en paix, pas à ceux qui s’accommoderaient de prendre la place de FS en faisant un simple ravalement de
façade. Laissez-les se bouffer entre eux et rejoignez une obédience régulière, même non reconnue. De toute façon, plus personne n’est reconnu en France. Les grands perdants dans cette guerre seront
les maçons. Les autres ? ils se rabibocheront toujours. Il suffit que C Sei et JCF négocient avec FS une sortie de crise après le jugement qui laissera FS tranquille et les myosotis faneront.


Raminagrobis 22/10/2011 11:19



Depuis toujours, et mes premiers écrits sur ce blog en témoignent, j'ai considéré que le véritable clivage entre maçons n'était pas FS, mais l'attachement sans faille et sans compromis à la
maçonnerie inititatique. J'ai ensuite établi que d'un point de vue juridico-maçonnique, il n'y avait aucune différence entre FS et l'opposition FMR devenue, l'ULRF, (mais aussi J. M. et autres),
dès lors que tous ne cherchent qu'à écarter FS tout en conservant la structure actuelle qui est pourtant fondamentalement non maçonnique et contre intitiatique (la démonstration sur ce point
n'est plus à faire). Pour ce qui est des juridictions, elles se moquent du type de maçonnerie bleue qui se pratique, puisqu'elles considèrent que les hauts grades sont là pour reprendre toute la
maçonnerie à zéro. Leur souci, est celui de la reconnaissance internationale par le système GLUA. D'où le projet de création d'une nouvelle obédience avec une majorité de loges dissidentes de la
GLNF, qui, soi-disant, serait susceptible d'obtenir cette reconaissance.
C'est vrai que nous sommes de doux rêveurs et c'est vrai qu'au bout du compte, si cette GLNF de maçonnerie corrompue actuelle n'est pas suceptible de trouver en son sein un minimum
de justes, nous partirons ailleurs et laisserons Sodome et Gomorrhe à son destin qui est l'écrasement par une pluie de brique (autrement dit, un écrasement par entassement
de faux-maçons autour de fausses valeurs matérielles).
Et n'oublions pas que la femme de Loth, native de Sodome s'est figée en lorgnant avec regret sur les richesses détruites. Nos prétendus sauveurs de l'ULRF, qui lorgnent les biens et la
reconnaissance de la GLUA, devraient méditer cette évidente leçon. 



Martin P. 21/10/2011 16:20


TTCCFF quand vous écrivez "tout est flou", ça me rappelle, ma grand-mère qui disait:: "Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup"», Alors, loup, y es-tu ?


Myosotis de Septimanie 22/10/2011 10:20



Elle avait raison ta Grand Mère. Il y a bien un loup. Que dis-je, un loup, une meute de chefs, qui se déchirent dans un combat de chefs. De chefs, de loups sauvages pas de maçons, bien
évidemment...



un ancien 21/10/2011 14:39


Mon Frère que penses-tu de l’offensive actuelle des dirigeants de l’ULRF (FMR, les 11 GMP, les juridictions, etc.)?


Myosotis de Septimanie 21/10/2011 15:13



Mon cher Ancien,


On le voyait déjà sur le terrain, et leur dernier rappel le confirme. L’ULRF se répète et s’essouffle, mais n’apporte toujours pas de
solution. Tout est flou. L’idée de peser de l’intérieur par l’union reste l’unique tactique. Cette tactique est toujours aussi absurde car l’expérience acquise et les analyses juridiques ont
révélé depuis très longtemps que c’était sans issue. Peser de l’intérieur ? Comment, si aucun vote d’ouverture n’est organisé de l’intérieur par FS seul détenteur de tous les pouvoirs ?
L’union est une illusion, une fuite en avant totalement irréaliste.
A noter :


·         Qu’il s’agit toujours
pour l’ULRF de s’emparer de la fausse obédience usurpatrice (GLNF actuelle) ou de la reconstruire en « bis », en se fondant sur la vague promesse par la GLUA d’une bascule de
reconnaissance vers cette reconstruction, à la condition qu’elle devienne majoritaire.


·         Qu’il y a à ce jour
moins de 500 « promesses » et moins encore d’adhésions acquises, parmi lesquelles on notera le poids des apports des GMP admis, à titre provisoire car ils sont utiles dit-on. (Utiles
pour faire du nombre, semble-t-il)


·         Que l’on espère voir
basculer plus de loges après cette rentrée de septembre. (Avec les mêmes perspectives offertes, cela sera difficile)


·         Que les difficultés qui
s’opposent à la marche (triomphante) de l’ULRF tiennent toujours, selon les promoteurs de l’ULRF, à la personne de FS, mais aussi, aux lenteurs (suspectes) de la justice et aux réticences
(partisanes) de Me Legrand.


·         Que l’opposition
dominante au sein de l’ULRF relève quasi exclusivement du SCPLF, ce qui marque l’union du sceau du rite REAA. (Cette marque accentuée est contre productive)


·         Qu’il s’agit en fait de
rassembler la moitié des loges actuelles (plus une !) et obtenir alors de la GLUA un transfert de reconnaissance. (Désir ou réalité ?)


Question : Où se situe dans tout cela,  le combat pour un retour à la régularité maçonnique, qui était le combat initial des Myosotis historiques? Les
tacticiens de l’ULRF ne se soucient guère de ce détail. Il est vrai qu’au nom d’un soi-disant réalisme, y a bien longtemps qu’ils ont jeté le bébé avec l’eau du bain.


Une GLNF actuelle ou un GLNF bis. Non, merci ! Laissons cela à ceux qui font carrière.